• Album : Assemblée Générale Vendredi 2 mars 2012
      <b>1 AG ARS 2 MARS 2012</b> <br />

Hommage à Jean Birraux

Posté par amicaleretraitessogreah le 13 novembre 2012

Hommage à Jean Birraux

 

Jean Birraux est décédé le 1er Octobre 2012  à l’âge de 79 ans. Il avait soixante ans lors de son départHommage à Jean Birraux dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES sogethalogo052 en retraite en 1992.Jacques Decroux qui a travaillé à ses côtés durant plusieurs années a informé l’amicale de cette triste nouvelle le 16 octobre.

Au Département France (DFR) et au sein du laboratoire hydraulique Jean Birraux a travaillé sur des modèles réduits qui concernaient l’hydrologie. Notamment avec Philippe Lefort avec lequel il était très lié.

 

Tous ceux qui l’ont connu regrettent le départ d’un collègue sérieux mais non sans humour, posé et sympathique.

« Bibi » comme l’appelaient ses camarades de travail fut aussi un militant actif de la section syndicale de la CGT.

L’Amicale adresse ses sincères condoléances à ses parents et à ses proches

Pour le bureau de l’ARS.

 

Jacques Decroux -JCP & CM

publié le 13 Nov 2012-Photo attendue dans quelques jours

 

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES, A-INDEX DU BLOG ARS | Pas de Commentaire »

HOMMAGE A GEORGES VINCENT

Posté par amicaleretraitessogreah le 13 novembre 2012

HOMMAGE A GEORGES VINCENT

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————— HOMMAGE A GEORGES VINCENT dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES vincent-georges-h

Georges.VINCENT est né en 1925 à Grenoble. Georges est décédé le 22 octobre à l’âge de 87 ans.De nombreux collègues ont assisté à ses obsèques qui ont eu lieu samedi 27 Octobre 2012.

Il appartenait à une fratrie de trois enfants (un frère et une ur) dont le père est décédé alors que Georges avait 8 ans.

Après des études secondaires et supérieures brillantes, il entre à l’INPG en 1943 et en sort en 1946 avec un diplôme d’ingénieur en électro- métallurgie et en 1947 en hydraulique.

Il séjourne et travaille 3 ans aux Pays-Bas où il fait connaissance de sa future épouse Sonia avec qui ils auront 4 enfants.

En 1951, il intègre Neyrpic où il participe aux études sur modèles réduits jusqu’en 1958.Après deux années passées à Rio de Janeiro, il revient à Sogréah en 1960 et se consacre aux études dans le domaine du génie maritime et plus spécialement celles concernant les aménagements des ports de plaisance.

Spécialiste de la protection contre la houle, il participe à l’évolution du tétrapode en accropode.

Il dirigea le département de génie maritime de Sogréah durant plusieurs années.

Après sa retraite en 1986, il continue à travailler comme consultant pour Sogreah pendant 2 ans, puis travaille encore longtemps à l’ECTI et comme consultant indépendant.

Pour son travail ou son agrément , il a visité un nombre incalculable de pays dans le monde entier.

C’était un collègue pragmatique et bien organisé. Georges était toujours très affable et on appréciait sa compagnie.

Depuis plusieurs années il était membre du Bureau et du conseil d’administration de l’Amicale des Retraités de SOGREAH.

Le bureau de l’amicale adresse ses sincères condoléances à ses enfants et à M.C.Stroobants.

JCP

Publié le 13 Nov 2012pict0014-puerto-banus dans A-INDEX DU BLOG ARS

 Tetrapodes à Porto Banus Marbella-Photo CM Fev 2010

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES, A-INDEX DU BLOG ARS | Pas de Commentaire »

Hommage à Dominique GUIRIMAND

Posté par amicaleretraitessogreah le 3 octobre 2012

 

Hommage à Dominique GUIRIMAND

 

Hommage à Dominique GUIRIMAND dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES GUIRIMAND-2

Nous avons appris, avec beaucoup de tristesse, par un avis du journal du dimanche 16 septembre le décès à l’àge de 86 ans de Melle Dominique GUIRIMAND.

Elle a fait pratiquement toute sa carrière comme secrétaire dactylo au Service Edition de SOGREAH.

Consciencieuse, toujours d’humeur égale et souriante.

 

C’était l’époque des stencils et des varitypers. Il y eut ensuite les premières « disquettes » qui avaient un diamètre proche d’un microsillon 78 tours !!!

Le central de dactylographie comprenait alors une vingtaine de personnes qui s’évertuaient à déchiffrer des manuscrits pas toujours bien lisibles…

Elle avait pris sa retraite en 1984 de l’entreprise d’édition Teamlog-Prontaprint qui avait repris les activités d’édition du service d’édition de Sogreah qui était dirigé dans les années soixante dix par Mr Gaussens.

Dominique était membre de l’A.R.S. (Amicale des Retraités de SOGREAH) où elle participait souvent à différentes activités, voyages ou sorties.

La cérémonie des obsèques a eu lieu mardi 18 sept en l’église St Luc à Grenoble à 9 heures.

L’ARS adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches

 

Pour le bureau de l’ARS:

J.C.P

LE 16 SEPT 2012.

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

LE BLOG de Christian POTIN

Posté par amicaleretraitessogreah le 3 octobre 2012

……..



LE BLOG DE Christian POTIN

 LE BLOG de Christian POTIN dans D-LES ECRITS DE NOS COLLEGUES POTIN-CHRISTIAN-blog-ARS-238x300

Le blog de Christian Potin publié en Aout 2012 ne retrace pas seulement sa longue carrière dévouée au développement dans de nombreux pays.

Par l’architecture de ce blog et la qualité de ses textes on mesure le professionnalisme de l’auteur.

Les photos ne sont pas absentes de ce blog. Il y en a beaucoup. Certains se retrouveront peut être.

Bonne lecture

CM 3 Oct 2012

CLIC CI-DESSOUS POUR LIRE

http://christianpotin.canalblog.com/archives/2012/08/25/24961871.html#c51210632

 

 

Publié dans D-LES ECRITS DE NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

HOMMAGE A BRIGITTE DERVILLE

Posté par amicaleretraitessogreah le 17 juillet 2012

HOMMAGE A BRIGITTE DERVILLE

 C’est avec  beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Brigitte en ce début du mois de Juillet 2012.Nous avons été informés par un avis paru dans le Dauphiné libéré le 11 Juillet. Il n’y avait pas d’autre indication que son âge :76 ans, et le lieu: BiviersHOMMAGE A BRIGITTE DERVILLE dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES Derville-B

Brigitte Derville nous laisse le souvenir d’une personne très civile, consciencieuse et serviable; elle a commencé sa carrière professionnelle à SOGREAH comme secrétaire de Direction et a effectué plusieurs missions à l’étranger notamment en Malaisie. En 1970 elle a effectué un long détachement en IRAN à l’agence Sogreah de Téhéran.

A son retour au siège elle fut nommée adjointe au Chef du service des Relations Publiques qui était Jacques Béranger.

Elle participa activement à l’organisation du congrès International de l’irrigation (Commission Internationale des Irrigations et du Drainage (CIID) qui eut lieu à Grenoble en 1981.

A cette occasion, Edith Cresson qui était premier ministre vint au siège de Sogreah à Echirolles et remis la médaille du mérite agricole à plusieurs ingénieurs de Sogreah.

Elle fut ensuite responsable dans plusieurs départements de la préparation des dossiers de propositions et des appels d’offres.

Georges Clément qui a travaillé avec elle en Malaisie écrit :

Brigitte Derville fut une personne très agréable et très sociable. Elle avait fait une mission assez longue en Malaisie à l’occasion du projet d’Irrigation de Kota-Bahru où elle secondait René Stévenin et sa famille. C’est là que je l’ai connue et elle m’avait aidé pour le projet de distribution d’eau de Malacca avec André Rivoire.


Atteinte de longues maladies, Brigitte Derville  s’est éteinte à la Providence à Corenc où elle a passé ses quelques dernières années L’ Amicale adresse  toutes ses condoléances à sa famille de Biviers et de la région parisienne.

Pour de bureau de l’A.R.S.

J.C.P.

Hommage Publié le 17 juillet 2012.

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | 1 Commentaire »

WHO’S WHO DES ANCIENS DE SOGREAH DE 1920 A AUJOURD’HUI

Posté par amicaleretraitessogreah le 8 avril 2012


WHO’S WHO DES ANCIENS DE SOGREAH

de 1920 à AUJOURD’HUI


Les photos qui figurent dans ce who’s who sont celles des hommes et des femmes qui ont consacré de nombreuses années à cette entreprise et nous espérons que beaucoup auront plaisir à se retrouver dans ces pages.

En ce début d’année 2012 le Who’s Who comporte des personnes qui ont travaillé à Sogreah il y a longtemps et des personnes en début de carrière qui ont, à un moment de leur vie choisi de changer d’activité ou de société ou de poursuivre leur carrière à l’étranger.

Ce who’s who est donc d’abord un moyen de retrouver des collègues avec lesquels on a passé plusieurs années de sa vie professionnelle et qu’on aime bien revoir.

Beaucoup de photos manquent encore dans cet album Si vous nous faites parvenir une photo elle sera ajoutée aux 230 qui y figurent en ce début d’année 2012.Si vous êtes déjà dans le Who’s who et si vous souhaitez que votre portrait soit modifié,  il faut nous faire parvenir une photo de vous. Si tout simplement vous ne souhaitez pas figurer dans cet album faites le nous savoir en écrivant  à l’amicale dont le mail est :

arssogreah@free.fr


WHO'WHO

 TROMBINOSCOPE 

Les personnes dont la photo est présentée  dans l’album dénommé TROMBINOSCOPE ne sont pas nécessairement des adhérents cotisants.L’objectif est de constituer un Who’s Who qui réunisse toutes celles et ceux qui ont travaillé ensemble une grande partie de leur vie professionnelle. Les photos présentées aujourd’hui sont celles de collègues qui figuraient déjà dans des photos de groupe. Envoyez une photo de vous à la boite email de l’amicale arsogreah@free.fr et elle sera publiée.

Voici quelques sites de trombinoscope

EXEMPLES DE WHO’S’ WHO

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Trombinoscoperg/wiki/Wikip%C3%A9dia:Trombinoscope 

http://myface.oonthe.net/

http://www.andromede.net/trombinoscope/

http://www.mag4.net/Rimbaud/Trombinoscope.html

Publié dans H-WHOS'WHO ANCIENS DE SOGREAH DE 1920 A AUJOURD'HUI | Pas de Commentaire »

La Fondation d’Entreprise Artelia en 2012

Posté par amicaleretraitessogreah le 8 avril 2012

La Fondation d’Entreprise Artelia en 2012

 

La Fondation d’Entreprise Artelia a été créée en 2006.

Elle souhaite encourager des initiatives qui remettent le progrès économique et technique au service de chaque personne humaine, en favorisant un développement solidaire, durable, avec une orientation particulière pour le respect de l’environnement.

La Fondation d’Entreprise Artelia a pour vocation de participer à des actions sociales, humanitaires et environnemen­tales, aux niveaux national et international. Privilégiant le mécénat de compétences, elle permet aux associations qui en expriment le besoin de recevoir l’appui technique de collaborateurs de l’entreprise qui offrent de leur temps et de leur expérience. C’est une façon de respecter l’esprit et les valeurs du groupe Artelia, en mettant à disposition son expertise dans des projets de développement.

Source :Texte du site Artelia

 

VOIR LA VIDEO

http://www.arteliagroup.com/fr/fondation-dentreprise/fondation-dentreprise-artelia

La Fondation d'Entreprise Artelia en 2012 dans E-LA FONDATION ET NOUVELLES DE SOGREAH ARTELIA AFRIQUE-Enfants-300x225

  Les personnes intéressées peuvent contacter

 

Alban Domergue-Responsable de la Fondation

6, rue de Lorraine
38130 Echirolles
Tél : 04.76.33.41.87
fondation@arteliagroup.com

 

Publié dans E-LA FONDATION ET NOUVELLES DE SOGREAH ARTELIA | Pas de Commentaire »

Historique de la fondation Sogreah 2005

Posté par amicaleretraitessogreah le 8 avril 2012

Historique de la fondation Sogreah 2005

MESSAGE DU CE SOGREAH AUX COLLEGUES DE L AMICALE DES RETRAITES SOGREAH DISTRIBUTION DE CET IMPRIME LE –VENDREDI 27 JANVIER 2006-AG AMICALE 

REDIFFUSION LE 8 DECEMBRE 2006-DEPARTS DE DECEMBRE 2006 

Remise à jour le 23 juillet lors de la création du blog de l’amicale                         

RENFORCER LE CONTACT AVEC LES ANCIENS DE SOGREAH

LE TEXTE CI APRES FIGURE EN ANNEXE DU COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CE ECHIROLLES DU 29 SEPTEMBRE 2005-IL A ETE DIFFUSE AU PERSONNEL DE SOGREAH PAR LA MESSAGERIE INTERNE « TECHSO » LE 28 OCTOBRE 2005.


7. La fondation Sogreah

Le texte ci dessous est un extrait de la note du 20 juillet 2005.

L’idée de créer une structure nouvelle (Association ou Fondation ou ONG), qui pourrait intervenir dans de nombreux domaines liés à des actions à caractère humanitaire germait depuis quelques années à SOGREAH.Les premières réflexions menées au cours de ces dernières années évoquaient la création d’une ONG. Cette dénomination est vite apparue trop restrictive, trop proche des préoccupations techniques des organismes existant déjà.L’idée d’association a été écartée pour la raison majeure qu’une association est une mise en commun de personnes physiques, et que SOGREAH ne pourrait pas y prendre part en tant qu’entreprise. Seuls Monsieur X et Madame Y peuvent être fondateurs et/ou membres d’une association, pas une entreprise, ce qui ne correspond pas à la philosophie initiale du projet. En revanche la fondation est une mise en commun de fonds. Une entreprise peut en être fondatrice (il n’y a pas de « membres » à proprement parler).Par ailleurs, de par son statut, une fondation est une structure institutionnelle plus souple pour s’ouvrir à des activités nouvelles au cours de sa vie. L’image véhiculée par le nom de « fondation » doit permettre de drainer des appuis et des sympathies qui sont nécessaires à son fonctionnement et à son développement. 

La Fondation s’est donc avérée être le seul moyen d’action efficace et juridiquement possible pour SOGREAH en tant qu’entité « entreprise ».

L’idée de créer une structure nouvelle avait été évoquée pour la première fois lors du CE du 17 décembre 2003. Ce sujet avait été remis à l’ordre du jour lors de la réunion du CE de Janvier 2004.

Conçu comme une déclaration d’intention de mobiliser, dans un élan généreux, les forces vives des ingénieurs jeunes, moins jeunes, et celles des seniors, le projet s’inscrit dans la durée. Partant du principe que la pérennité et la notoriété de la fondation ne seront que renforcées par une symbiose des compétences entre anciens et actifs de Sogreah, les fondateurs réaffirment leur volonté de maintenir, de développer et de consolider les relations techniques et amicales intergénérationnelles. Le conseil d’administration comportera 9 membres. Il est souhaitable que l’une de ces personnes soit un ancien salarié de SOGREAH en retraite.

 


 

REUNION DU CE ECHIROLLES DU 29 SEPTEMBRE 2005

Autres sujets du  compte rendu 

1.Garder le contact avec les anciens

Depuis trois ans les élus du CE d’Echirolles ont manifesté à plusieurs reprises leur volonté de garder le contact avec les anciens salariés de Sogreah qui sont pour la plupart regroupés au sein d’une association loi 1901 dont le nom est «Amicale des retraités de Sogreah». Fondée en 1982,l’amicale des retraités de Sogreah compte actuellement 187 membres dont environ la moitié vit dans la région de Grenoble.

Au mois de septembre 2002 sous le titre « Garder le contact avec les anciens » les élus ont rappelé que les anciens pouvaient bénéficier des œuvres sociales du CE et des mesures ont été prises pour qu’ils puissent accéder plus facilement au restaurant du CE. En cette fin d’année 2005 où les personnes proches de la retraite sont plus nombreuses que les années précédentes il apparaît nécessaire de compléter les dispositions existantes et de codifier un certain nombre de pratiques destinées à renforcer le contact avec les anciens collègues. L’amicale des retraités de Sogreah a demandé aux élus de rappeler qu’elle est naturellement ouverte à toutes celles et ceux venant des entreprises qui ont rejoint le groupe depuis 1999 et ils sont nombreux puisque le nombre d’employés avoisine bientôt 1000 personnes.

2.Site internet de l amicale

L’amicale ARS nous prie de faire savoir qu’elle a entrepris depuis le 28 AVRIL 2005 la préparation d’un site internet qui permettra une large diffusion des informations à ses membres et qui facilitera et consolidera le lien avec les actifs qui pourront mieux connaître la vie de l’association. Et tout cela gratuit : pas de frais d’affranchissement ! Les 1000 personnes de Sogreah sont géographiquement dispersées dans toute la France et c’est pourquoi il est apparu indispensable et urgent de mettre en place un système moderne de communication. C’est ainsi qu’au mois d’avril le bureau de l’amicale a informé les élus de la création d’un site internet spécifique à l’amicale. Grâce à l’appui de personnes bénévoles et compétentes le site existe et fut ouvert le 28 octobre 2005.Pour une diffusion plus régulière des informations,un blog fut créé en Juillet 2007.Chacun peut y accéder pour y prendre connaissance des nouvelles qui sont diffusées :

http://amicaleretraitessogreah.unblog.fr  Le site internet peut toujours être visité mais seuls le coupon d’inscription à l’amicale et le carnet d’adresses demeurent d’actualité.  http://arsogreah.free.fr

Une boite aux lettre électronique est le complément de ce site :

arsogreah@free.fr  La boite est consultée par les membres du bureau qui disposent du code d’accès.

3. Diffusion de l information aux retraites

Le bureau de l’amicale a fait savoir aux élus combien tous les membres de l’amicale étaient intéressés pour participer ou apporter leur contribution au fonctionnement des sections culturelles sportives et sociales du CE. Ils le font déjà pour la bibliothèque puisque chaque jeudi la permanence est assurée par mr et mme Bauduret et par mme Bourgoin. Mme Hetreau assure aussi la sélection des nouveaux livres achetés. Les paragraphes suivants répondent à cette demande et indiquent les dispositions prises par le CE pour que les anciens soient mieux informés des activités qui leur sont ouvertes.

3.1. INFORMATIONS sur l’activité de sogreah

Si certains salariés qui partent en retraite marquent parfois une coupure avec leur ancien métier d’autres souhaitent s’informer de l’activité de l’entreprise dans laquelle ils ont passé une grande partie de leur vie. La lettre internationale est un excellent document de synthèse et c’est pourquoi  nous proposons qu’elle soit adressée par email à la boite de l’amicale qui en assurera ensuite la diffusion à ses membres. A chaque nouvelle parution de la lettre internationale,la secrétaire administrative du CE transmettra à partir du 1er Novembre 2005 la lettre internationale à la boite email de l’amicale : arsogreah@free.fr

Il y aussi l’information du site internet de l’entreprise.

 http://www.sogreah.fr

3.2. INFORMATIONS ACTIVITES SOCIALES SPORTIVES ET CULTURELLES DU CE

Lors de sa réunion du jeudi 8 septembre 2005 le bureau du Ce a décidé de communiquer à l’amicale toutes les informations concernant les activités qui sont proposées dans le cadre du Club Omnisport Sogreah(COS).Pour cela il existe deux moyens :

1.       Boite aux lettres de l’amicale :un exemplaire de toutes les affiches qui sont émises par les sections seront placées dans la corbeille de l’amicale située au secrétariat du CE à Echirolles. A partir du 1er Octobre 2005 le secrétariat du Ce la secrétaire administrative du CE est chargée de veiller à cela. Les tarifs qui sont applicables aux personnes de l’amicale sont les tarifs non subventionnés qui sont appliqués pour les personnes extérieures.Ainsi si un membre de l’amicale souhaite se joindre au voyage organisé par le ce il paiera le prix « extérieur ».Même chose pour le yoga,la peinture,la danse,les massages,la gymnastique etc… Pour les locations (chalets hiver et été) le tarif subventionné sera appliqué aux retraités uniquement pour le cas où une période n’aurait pas été louée par les salariés. Pour certaines activités qui requièrent un nombre minimum de participants cela peut constituer une opportunité intéressante pour les sections qui n’ont pas assez de membres pour fonctionner et pour payer les formateurs.

2.       Information par email :Les affiches préparées par chaque section sportive ou culturelle sur fichier word seront envoyées par email (par le secrétariat du CE Echirolles)en pièce attachée à l’adresse suivante. arsogreah@free.fr

Le bureau de l’amicale pourra ainsi relayer l’information à ses membres par transmission de messages aux personnes qui ont une adresse email.

3.3. INFORMATION DE L AMICALE AUX NOUVEAUX RETRAITES

•        BULLETIN D’INSCRIPTION A AMICALE REMIS PAR LE SECRETARIAT DU CE ECHIROLLES

•        DEMANDER L’ADRESSE INTERNET AUX PARTANTS

 

La première étape pour garder le contact avec un nouveau retraité est de lui faire savoir avant son départ qu’il peut, s’il le souhaite adhérer à l’amicale des retraités de Sogreah

A partir du 1er Octobre 2005 le secrétariat du Ce remettra un formulaire d’inscription à chaque personne partant en retraite.Il sera demandé à la personne de communiquer son adresse, son n° de téléphone et le n° de sa boite email.

Pour les personnes des implantations situées hors Grenoble des contacts seront pris avec les élus des comités d’établissement  pour savoir si des associations similaires existent déjà.                                            

4.  Admission au restaurant du Ce Echirolles-rappel

Cette information est rappelée ci après pour les personnes qui n’étaient pas présentes dans l’entreprise à la  fin de 2002

Fondée en 1982, l’amicale des retraités de Sogreah compte actuellement 187 membres dont environ la moitié vit dans la région de Grenoble. Le Ce a mis 2 locaux à la disposition de l’amicale dans le chalet. L’amicale y tient ses réunions de bureau et y range ses archives. quelques uns participent à la gestion de la bibliothèque et chaque année une exposition de peintures est organisée en Juin.

De par la loi qui régit le fonctionnement des CE, les employés qui ont quitté l’entreprise avec un statut de retraité continuent à bénéficier des œuvres sociales du CE. Cela se pratique actuellement (bibliothèque, discothèque etc…) mais les conditions d’accès au restaurant du CE des retraités de Sogreah n’ont jamais été précisées. L’objectif est de permettre aux retraités qui le souhaitent de venir déjeuner de temps à autre en mettant en place un système d’accès et de facturation, les plus simples possibles.

A cet effet, il est crée sur la caisse une rubrique « retraités Sogreah ». Les retraités qui le souhaitent pourront venir déjeuner sur présentation de leur carte d’adhésion à l’amicale.

Le prix de vente du repas sera identique à celui pratiqué pour les employés de Sogreah (donc pas de coût d’admission). Cette mesure est effective à partir du lundi 6 Janvier 2003.Les repas seront payés directement à la caisse et l’avoir correspondant sera reversé au CE.

A l’occasion du 25 ème anniversaire du restaurant le repas gratuit qui sera offert au personnel sera gratuit pour les retraités- 

EXTRAIT DU  COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D’ENTREPRISE DU 26 SEPTEMBRE 2002 

5. Section : Ski Du Dimanche

Lors de la réunion de bureau du 5 Janvier 2006, il a été décidé que la subvention du CE pour la sortie hebdomadaire de ski (samedi ou dimanche) serait étendue aux personnes ayant le statut de retraité Sogreah.

Cette mesure ne s’applique qu’à l’activité de ski du week-end.-

A Echirolles le lundi 9 janvier 2006

6. Vente de tickets cinéma à prix réduits aux

      retraités de Sogreah et à l’Amicale ARS

Lors de la réunion du bureau du CE du jeudi 5 Janvier 2006, les élus ont décidé de faire bénéficier les retraités de Sogreah Echirolles des facilités que le CE a mis en place pour acheter des tickets cinéma à prix réduit. Les prix ci-dessous sont les prix en vigueur au 5 janvier 2005.Pour les salles du Pathé Echirolles le prix de cession par le CE à l’amicale est de 6.80 euros par ticket.Pour les autres cinémas de la ville de Grenoble le prix de cession par le CE à l’amicale est de 6.0euros par ticket. Les personnes en retraites intéressées par ces tarifs préférentiels peuvent se les procurer auprès du secrétariat du ce tous les matins de 9h à 12h sauf le vendredi.Vente minimale 5 tickets.-Paiement par chèque obligatoire Le 5 janvier 2005

FIN

Publié dans E-LA FONDATION ET NOUVELLES DE SOGREAH ARTELIA | Pas de Commentaire »

NOUVELLES DE SOGREAH

Posté par amicaleretraitessogreah le 7 avril 2012


NOUVELLES DE SOGREAH

LES DEUX SITES CI DESSOUS PERMETTENT  DE PRENDRE CONNAISSANCE DE

L ‘ACTUALITE DE SOGREAH

MISE A JOUR EN COURS

http://www.sogreah.fr/lettre+sogreah-fr.html

http://www.sogreah.fr/index.html

http://www.sogreah.fr/

http://www.sogreah.fr/le+groupe-fr-1-le+groupe.html

Publié dans E-LA FONDATION ET NOUVELLES DE SOGREAH ARTELIA | Pas de Commentaire »

Hommage à Germain JANNAUD

Posté par amicaleretraitessogreah le 4 avril 2012

Hommage à Germain JANNAUD

 

De nombreux témoignages d’amitié ont été prononcés lors des obsèques de Germain Jannaud qui ont eu lieu lundi 2 Avril 2012 à l’église de Sassenage.Hommage à Germain JANNAUD dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES JANNAUD-GERMAIN-H-245x300

Jean Marie Allard qui était avec Germain à l’Ecole d’Agriculture de Tunis a prononcé un hommage à l’église de Sassenage. C’est avec son accord que nous publions ce texte émouvant dans le blog de l’Amicale des Retraités de Sogreah

Ancien Ingénieur Général d’Agronomie, Inspecteur Général de l’Agriculture d’Outre Mer,Germain était Officier du Mérite Agricole. Entré à Sogreah en 1969 pour développer une branche agro-industrie au sein du département Aménagement du territoire(DAT) ,il a pris sa retraite en 1990.

OFFICIER-bacqueville46-59x150 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES


   ADIEU A GERMAIN JANNAUD-Texte de Jean-Marie ALLARD 

 Pour un grand nombre d’entre nous, Germain était un ami discret et efficace, avec qui on avait plaisir à discuter et à travailler ; ses conversations et les échanges que l’on pouvait avoir avec lui étaient toujours emprunts de rigueur et de solide bon sens.

Je l’ai vu arriver à l’automne 1948 à l’Ecole d’Agriculture de Tunis, complètement dépaysé, comme nous l’étions presque tous, venant de la Métropole, lui de son Jura natal.

Mais au cours de ces trois années que nous avons passées ensemble, il s’est montré redoutable, dans la compétition pour le rang de sortie de l’Ecole, au point qu’il s’est classé parmi les 5 premiers de la promotion ; ce qui lui a permis d’intégrer l’Ecole d’Agriculture Coloniale de Nogent-sur-Marne.

Il a donc commencé sa carrière en Afrique ; mais son état de santé ne lui a pas permis de poursuivre très longtemps son activité dans les conditions très sévères de la vie en climat tropical.

Je l’ai retrouvé beaucoup plus tard lorsqu’il a été détaché de son administration de l’Agriculture d’outre-mer à Sogréah.

Toujours très calme et efficace, il a su démêler et mener à bien de nombreuses possibilités d’intervention de la société dans le domaine de l’aménagement rural et de l’irrigation dans de nombreux pays grâce à sa connaissance des rouages de l’administration française et des amitiés qu’il s’étaient faites au sein du Ministère de la France d’Outre-mer et de la Coopération.

Il est resté pour nous, qui l’avons connu et qui avons eu l’occasion de collaborer avec lui, un ami sérieux, efficace et discret qui mettait toujours ses interlocuteurs, collaborateurs ou exécutants à l’aise.

Au revoir Germain

Non pas au revoir – Adieu Germain.

Jean Marie Allard Lundi 2 avril 2012


Message envoyé aux membres de  l’amicale des retraités de Sogeah

L’Amicale des Retraités de SOGREAH déplore le décès survenu le 28/03/2012 à l’àge de 81 ans de Germain JANNAUD. Inspecteur général de l’Agriculture d’Outre Mer, il a été détaché en 1969  comme ingénieur principal à SOGREAH au service AGRO puis au DAE.

Compétent, toujours calme mais efficace, Germain était un collaborateur avec lequel on avait plaisir à travailler.

Selon l’avis de la famille paru aujourd’hui dans le journal, ses obsèques auront lieu lundi 2 avril à 10 h 45 en l’église de Sassenage.

En souvenir de ce regretté collègue, l’amicale adresse toutes ses condoléances et ses pensées à sa famille.

Pour le bureau: J.C.PELLET



Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

Hommage à Renée VERNEY

Posté par amicaleretraitessogreah le 4 avril 2012

***

Hommage à Renée VERNEY

 Hommage à Renée VERNEY dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES VERNEY-264x300

La plupart des retraités de SOGREAH ont connu Mme VERNEY comme chef de la section Rapports du service Edition. Elle était très appréciée pour sa compétence et sa gentillesse par tout le monde y compris par l’ensemble du personnel qu’elle dirigeait.

C’était l’époque des stencils et des varitypers. Il y eut ensuite les premières « disquettes » qui avaient un diamètre proche d’un microsillon 78 tours !!!

Le central de dactylographie comprenait alors une vingtaine de personnes qui s’évertuaient à déchiffrer des manuscrits pas toujours bien lisibles…

Ses obsèques ont eu lieu mercredi 14 mars à 16h. au funérarium de LA TRONCHE.

Pour le bureau de l’Amicale:

J.Dentini et J.C.Pellet

14 mars 2012

 

Ce texte sera complété dès que nous aurons reçu les textes des collègues qui ont travaillé avec Madame Verney

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

Hommage à Guy Morvant

Posté par amicaleretraitessogreah le 4 avril 2012

Hommage à Guy Morvant

 Guy Morvant fut jusqu’à son départ en retraite un des responsables

de la grande équipe du Département Barrages de Sogreah.Hommage à Guy Morvant dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES MORVANT-GUY-HOMMAGE-206x300

 Le message que nous avons reçu ce matin du siège de Artelia Echirolles (ex Sogreah) est le suivant

 « Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès de Guy Morvant le 13 février.

Une cérémonie de recueillement aura lieu jeudi 16 février de 15h45 à 16h45 au Centre Funéraire de la Tronche.

Pour ceux qui le souhaitent vous pouvez envoyer des fleurs ce jour-là.

La crémation aura lieu vendredi à 9h30 à Gières (ses amis sont les bienvenus) »

 A sa famille et à ses proches l’Amicale des retraités de Sogreah adresse ses sincères condoléances

 Amicale des retraités de Sogreah

Grenoble le 14 Février 2012

Ce texte sera complété dès que nous aurons reçu les textes des collègues qui ont travaillé avec Guy.

 

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

Hommage à Jean Claude Reverdy

Posté par amicaleretraitessogreah le 4 avril 2012


Hommage à Jean Claude Reverdy

 C’est en qualité de sociologue que Jean Claude Reverdy fut recruté en 1969

par le service EEE(Etudes Economiques d’Ensembles) de Sogreah.Hommage à Jean Claude Reverdy dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES photo_reverdy-205x300

Monsieur Sousby qui dirigeait ce service avait convaincu la direction de Sogreah de la nécessité de prendre en compte les aspects sociologiques dans les études des grands projets.

De 1979 à 1984 Jean Claude dirigea le SES (Service Sociologie Economie Statistiques)qui devint ensuite le Département de Développement Régional et de Planification.

Iran, Angola, Amérique du Sud, Mozambique, Moyen Orient sont quelques uns des nombreux pays où il a travaillé pour recueillir les opinions de la population sur leurs besoins, leurs souhaits et leurs interrogations lors des études préalables aux grands aménagements qui se préparaient aux alentours de leur ville ou de leurs villages.

En 1982, Luce, son épouse, l’avait accompagné dans une mission au Sarawak au nord de Bornéo. Dans ce pays des tribus Dayak et Iban qui vivaient en communauté dans des « long houses » Jean Claude abordait un peuple nouveau. Chaque soir, il nous racontait en détail ses visites aux Ibans à la lueur d’une lampe à pétrole et au milieu des vols d’éphémères.

Serge Leclaire, JL Rahuel, Pierre Lagache, JM Escondeur, De Kimpe se souviennent de ce mémorable séjour dans cette zone de marécages régulièrement inondée par la marée.

Lors de la dernière mission que nous avons effectuée ensemble en Angola en Avril 1993 Jean Claude m’avait dit qu’il envisageait de consacrer les premières années de sa retraite à la traduction de TRAVELS IN ARABIA DESERTA ,un livre écrit en 1888 par Charles M.Doughty sur l’Arabie. Ce difficile travail lui demanda plusieurs années. Le livre fut achevé et publié en 2002 par KARTHALA Editions.

Claude Kauffmann qui est toujours resté en contact avec Luce et Jean Claude nous a informé du décès de Jean Claude le Mercredi 8 Février. Depuis quelques temps Jean Claude résidait dans une maison spécialisée.

En ce lundi 13 Février où ses obsèques ont lieu au crématorium de Nice nous avons toutes et tous une pensée affectueuse pour lui, pour Luce et pour ses enfants.

C.Moinet- ARS -Amicale des Retraités de Sogreah

Grenoble le 13 Février 2012

Voyages dans l’Arabie déserte est le récit du voyage que Charles M. Doughty (1843-1926) a réalisé, de novembre 1876 à août 1878, dans l’Arabie intérieure.-Textes traduits, présentés et annotés par Jean-Claude REVERDY.

Pour lire le texte de l’avant propos de Jean Claude Reverdy dans le livre Arabia Deserta et « Comment j’ai traduit » qui est à la page 19.

 CLIC ICI

Voir ci-après les commentaires dont celui de Luce Reverdy son épouse

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | 3 Commentaires »

Grenoble se prépare pour les Jeux Olympiques

Posté par amicaleretraitessogreah le 25 janvier 2012

Grenoble se prépare pour les Jeux Olympiques

Vidéo 15/12/1967 – 14min53s

Un chauffeur de taxi (depuis 35 ans) nous fait une visite de GRENOBLE et de ses chantiers avant les futurs JEUX OLYMPIQUES d’hiver. Ce reportage nous fait découvrir l’ancien GRENOBLE (parfois en démolition) et le nouveau tourné résolument vers les Jeux. Un débitant de tabac présente tous les souvenirs, gadgets et même un paquet de cigarettes, ornés des 5 anneaux olympiques. Présentation des tenues des hôtesses et de la maison de la culture encore en chantier. Interview du directeur de la maison de la culture Monsieur DUCHEMIN nous décrit la cérémonie d’ouverture des JO dans un stade toujours en chantier. Visite du centre de calcul IBM Présentation des pistes de skis Retour dans les rues de GRENOBLE en compagnie d’un chanteur

CLIC SUR IMAGE POUR VOIR LE FILM

Grenoble se prépare pour les Jeux Olympiques dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI 1-Grenoble-1968-jpg-300x207

3-Ceremonie-JO-1968-300x208 dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI

Publié dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI | 1 Commentaire »

L’histoire du mythique hôtel l’Ermitage St Nizier du Moucherotte Vidéo

Posté par amicaleretraitessogreah le 25 janvier 2012

L’histoire du mythique hôtel l’Ermitage St Nizier du Moucherotte Vidéo

Ce mythique hôtel appelé l’Ermitage trônait sur la ville, accroché en bord de falaise tel un nid d’aigle, au sommet du Moucherotte et aux portes Nord du Vercors. Il ouvrit ses portes à Noël 1959, après 2 ans de travaux dont on peut imaginer la complexité pour l’époque.

CLIC SUR IMAGE POUR VOIR LE FILM

L’histoire du mythique hôtel l’Ermitage St Nizier du Moucherotte Vidéo dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI 4-HOTEL-MOUCHEROTTE-1959-2001-1024x710

L’histoire de cet hôtel est le fait d’un homme, Jean Zucchetta, notaire d’Aix-en-Provence qui imagina le projet et en assura la réalisation. C’est le rêve et l’ambition de cet homme qui permis la réalisation de ce projet atypique, et offrit ainsi aux Grenoblois une bien belle histoire.
Malgré l’interêt qu’à sucité cet hôtel, la clientèle n’a pu accepter le risque d’y rester bloquée en raison des aléas météorologiques. Il ferma donc en 1975, après seulement 16 années de service. La construction d’une route aurait pu le sauver mais son autorisation fut refusée, sans doute à juste raison, pour préserver la beauté sauvage et la richesse écologique du site.
Les 26 chambre5-hotel-ermitage-moucherotte dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUIs de luxe, dont 2 suites, étaient toutes équipées de téléphone, de radio, de moquette au sol et même de salle de bain individuelle. Cela vous fait sourire? A l’époque, cela permis d’attirer les plus grandes stars comme Dalida, Luis Mariano, Charles Aznavour, et Brigitte Bardo.

Cette dernière contribuera à la légende, puisqu’elle viendra y tourner le film « la bride sur le cou » en compagnie notamment de Claude Brasseur et de Mireille Darc.
Cette perle rare du reportage de l’émission « Faut pas rêver » m’a permis d’en apprendre plus, et de découvrir des images de l’hôtel pendant ses heures de gloire.Il fut démoli en 2001
Film de Raccourci du reportage de France 3 de 2001 dans l’émission « Faut pas rêver » sur la vie et la destruction de l’hôtel Ermitage au sommet du Moucherotte. olivier-1200-S
Extraits du Commentaire de Romain Chauny-Site : http://www.rchauny.fr/
http://www.rchauny.fr/histoire-mythique-hotel-ermitage/grenoble/

 

 

 

Publié dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI | 1 Commentaire »

Gerard Nicoud et les commerçants à Bourgoin Jallieu 1969 Video

Posté par amicaleretraitessogreah le 25 janvier 2012

Gerard Nicoud et les commerçants à Bourgoin Jallieu 1969 Video

Vidéo 17/04/1969 – 18min12s

En Janvier 1969, Gérard Nicoud est chargé par un groupe de commerçants et d’artisans mécontents de la nouvelle loi sur l’assurance maladie obligatoire de rédiger, de faire signer, et de porter une pétition au sous-préfet de La Tour-du-Pin .En moins de trois mois, à raison d’une réunion d’information par jour avant un grand meeting à Grenoble qui a rassemblé 10.000 personnes, Gérard Nicoud aura réussi à rassembler plus de 15.000 signatures et fondera le CID (Comité d’Information et de Défense) qui deviendra un peu plus tard : le CIDUNATI. Le 9 avril 1969, il enlève plusieurs tonnes de dossiers à la perception de La Tour-du-Pin, bourgade de l’Isère afin d’appuyer la revendication que les pensions des retraités du petit commerce soient versées intégralement, sinon les dossiers seront brûlés. 2 jours plus tard, il est incarcéré à la prison de Bonneville. Aussitôt, les manifestations redoublent d’intensité et Nicoud est finalement relâché.

Source

http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Nicoud

CLIC SUR IMAGE POUR VOIR LE FILM

Gerard Nicoud et les commerçants à Bourgoin Jallieu 1969 Video dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI 1969-Bourgoin-Nicoud-300x227

Publié dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI | Pas de Commentaire »

HOMMAGE A JEAN GALLIN 24 Avril 2011

Posté par amicaleretraitessogreah le 24 janvier 2012

                                                                    HOMMAGE A JEAN GALLIN 24 Avril 2011

Jean est décédé le jour de Pâques au mois d’Avril 2011. HOMMAGE A JEAN GALLIN 24 Avril 2011 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES 1-GALLIN-JEAN-A-ANGKOR-FEB-1996
C’est au début de Janvier 2012 que Jacques Decroux a appris la disparition de Jean et nous en a informé. Ceci explique notre retard à publier cet hommage dans le blog de l’Amicale des Retraités de Sogreah.
Nous avons travaillé ensemble au Cambodge en 1996. Le projet d’alimentation en eau de Phnom Penh et de Sihanoukville comportait aussi le remplacement des pompes qui évacuaient l’eau au-delà de la digue qui protégeait Phnom Penh des inondations. Le projet fut financé par l’ADB.
Olivier Lejeune qui était  l’ingénieur résident a eu la bonne idée de nous réserver un vol pour Siem-Reap dès notre premier week-end à Phnom Penh. Lors d’une visite du temple d’Angkor que j’ai eu le plaisir de faire en sa compagnie en Février 1996 nous avions décidé de nous passer d’un guide. On errait donc à pied , un peu perdu au milieu des vieilles pierres dans cette jungle moite où tout bruit anormal était suspect et devenait vite inquiétant. Nous avons soudain entendu un tir de mitraillette. On s’est regardé. On s’est compris et sans attendre nous avons écourté notre visite pour rejoindre notre hôtel à Siem Reap.
Jean nous laisse le souvenir d’un homme de dialogue, travailleur, discret et empli de bon sens. Ce passionné de vélo fut profondément et jusqu’à la fin un homme enraciné dans sa terre du Dauphiné.

C Moinet

2-ANGKOR-J-GALLIN-POL-24-FEVIER-1996-1024x937 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

Chez Neyrpic en Mai 1968 Discours de Gilbert Biessy et Philippe Lefort

Posté par amicaleretraitessogreah le 20 janvier 2012

En Mai 1968 les usines sont en grève un peu partout en France. Sur cette vidéo de l’INA dénichée par Jacques Decroux on est dans l’usine Neyrpic de Beauvert. Au début de la vidéo on voit Gilbert Biessy l’ancien député maire d’Echirolles et un peu plus loin Annette Di Gioia avec une fleur à la main.
A la fin de cette vidéo historique c’est le discours de Philippe Lefort qui explique la position des syndicats face à un millier d’ouvriers.

 

Clic sur l’image pour voir la vidéo

Chez Neyrpic en Mai 1968 Discours de Gilbert Biessy et Philippe Lefort dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI Mai-1968-OUVRIERS

Publié dans G-VIDEOS GRENOBLE HIER ET AUJOURD'HUI | 1 Commentaire »

Hommage à Pierre LAUROZ 10 Décembre 2011

Posté par amicaleretraitessogreah le 17 janvier 2012

Hommage à Pierre LAUROZ

 Pierre nous a quitté au début du mois de Décembre 2011.

Il faisait face, depuis de nombreuses années, à une vie au ralenti suite à un accident vasculaire cérébral.Hommage à Pierre LAUROZ 10 Décembre 2011 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES

Et cette vie plus que calme était à l’opposé de ce que fut sa vie professionnelle que je vais tenter de rappeler en quelques lignes.

Tout a commencé chez Neyrpic Afrique au début des années 60 où il mettait en valeur ses qualités techniques dans le domaine du matériel hydromécanique.
Son passage chez Sogréah s’est accompagné d’une présence forte en Corée du Sud où il a été en particulier Ingénieur résident sur le chantier des écluses maritimes d’Inchon (début des années 70).
Je l’ai rencontré la première fois en Libye en 1975 où il tentait seul de résoudre les problèmes du réseau de distribution de kérosène de l’aéroport de Tripoli. Cela a été le début d’une très longue collaboration sur des projets variés sur tous les continents et la révélation de son savoir- faire commercial s’appuyant sur de solides bases techniques.
Nous nous sommes retrouvés ainsi en Irak dans les années 80 où Pierre intervenait en particulier pour les aspects de négociation puis le traitement des aspects contractuels et financiers sur les projets de Kifil-Shinafiya et de New Hindiya sur l’Euphrate.

C’est aussi pendant dans la fin des années 80 que Pierre fit ses premières missions au Lésotho, d’abord pour des projets de mini-centrales, puis ensuite pour le très gros projet du « Lésotho Highlands Water Supply » comprenant en particulier le barrage de Katsé (180m) et plus de 50 km de tunnels de transfert du Lésotho vers l’Afrique du Sud. Ce projet a mobilisé son énergie pendant toutes les années 90 car il était non seulement le leader du projet pour Sogréah, mais également pour le consortium de bureaux d’études comprenant 3 bureaux européens et six bureaux sud-africains.
Ce projet était pratiquement achevé quand la maladie l’a frappé et l’a obligé à arrêter brutalement toute activité.

Que ce soit au bureau ou lors des missions à l’étranger, il était très agréable de travailler avec Pierre, brillant technicien et « commercial » hors pair. Tout cela agrémenté d’une humeur toujours égale et d’un humour piquant. Bref, Pierre ne laissait pas indiférent….et il nous manque.

Dominique Cochet

Coup d’œil à ce gigantesque projet-Lesotho Highlands Water Supply

 

1-Lesotho-Highlands-Water-Project-1024x768 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES

 

350px-Katse_dam-300x208

Anecdote

Pierre fait partie de ces nombreux collègues que j’ai croisés sans travailler longuement avec eux. J’avais cependant toujours plaisir à discuter avec lui et les quelques petites occasions de travailler ensemble ont toujours été agréables. La dernière fois c’était à Kampala où il m’avait trainé en 1989 pour monter un de ces fabuleux projets dont il avait le secret. Je ne me souviens pas du projet, si ce n’est qu’il voulait que je sois là mais qu’il ne souhaitait pas tout me dire. Le secret du projet a été bien gardé, puisque je ne me souviens que des trois ou quatre jours de farniente passés à l’hôtel Sheraton en compagnie de Max Cohen et de son amie et absolument pas de la raison qui nous avait emmenés là-bas.

JF Viguié

Les obsèques de Pierre LAUROZ ont eu lieu samedi 10 décembre à 14h30 à la Chapelle de l’hôpital de la Tronche.

voir les commentaires ci-après

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | 3 Commentaires »

Hommage à Pierre Baillargeat 5 Mars 2010

Posté par amicaleretraitessogreah le 17 janvier 2012

Hommage à Pierre Baillargeat

Quand je suis arrivé à Sogreah en 1974, j’ai bien vite fait la connaissance de ce doux géant laconique qui animait la « section bio » et ouvrait son stand une fois par semaine sur le parking, quand nous étions encore avenue Marie Reynoard. Mais nous devions rapidement apprendre à mieux nous connaître quand nous fîmes ensemble la première mission exploratoire au Yemen pour le projet « Wadi Siham ». C’était à l’automne 1977. Ensuite, ce fut une longue collaboration sur ce projet puisqu’avec Jacques Decroux il avait pris en charge l’équipement des mesures hydrologiques du wadi. Ce fut l’époque héroïque de Bajil, ce gros village dans la plaine de la Tihama où nous étions installés et où Odile vint bientôt le rejoindre.
Il bénéficia peu après d’une retraite précoce. Il me disait : « je brûle un cierge à Pierre Mauroy tous les matins » ! ce qui pour lui était bien sûr une manière de parler ! Mais cela lui permit d’attaquer le gros chantier de restauration d’un château en ruine à Saint Mury, dans la Drôme des Collines. Hommage à Pierre Baillargeat 5 Mars 2010 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES 1-ChateauCharmes-300x225

C’était tout prés de mon pays d’origine et j’ai pu suivre avec admiration l’avancement de cette énorme entreprise où il s’était lançé avec Odile. Je l’ai vu remonter ces murs, hisser à 12 mètres de hauteur de grosses poutres de chêne qu’il avait d’abord équarries à l’herminette. Il avait même suivi un stage de tailleur de pierres pour pouvoir ensuite mettre en place une magnifique cheminée seigneuriale en grés des Vosges. Et en même temps, lui et Odile refondaient une famille, élevaient trois superbes enfants, cultivaient un jardin sans déroger de leurs bons principes écolos !
Puis il y eut ce drame terrible en 1986, la mort tragique à 24 ans de sa fille Dominique. Pierre ne s’en est jamais remis et pensait même en porter une part de responsabilité. Nous avons continué à nous voir de loin en loin, mais je percevais bien à quel point il était miné par cette perte qu’il avait subie et par la maladie qui le rongeait depuis quelques années.
Avec ma femme Maryvonne, nous perdons un ami, quelqu’un de bien que nous aimions et que nous respections. Nous voulons dire à Odile et à leurs enfants, que nous partageons sincèrement et profondément leur peine.

Daniel Rodinson
2 mars 2010

Hommage à Pierre Baillargeat

Je suis arrivé au Service Hydrologie en 1970 à Saint Martin d’Hères « la Croix Rouge » dans ce qui était une annexe de Sogreah, là où Neyrpic fabriquait ses téléphériques autotractés.
J’ai été accueilli par deux personnes originales, comme Sogreah en avait le secret, Lucien Conti, et Pierre Baillargeat.
Lucien Conti, était collectionneur de bandes dessinées et chanteur d’opérette, et Pierre Baillargeat déjà intéressé par le « bio », cachait un éternel sourire derrière un nuage de fumée nauséabond généré par une pipe, alterné par des Gauloises.
Ces deux personnages cohabitaient dans un immense bureau, traçaient des courbes sur du papier millimétré, en parlant de pays qui pour moi n’existaient que sur les atlas.
Pierre m’a pris en formation, emmené dans sa 2CV au port de St Gervais sur Isère, et là, m’a dit, « fait un jaugeage, ça marche comme ça, je reviens te chercher plus tard ! »
Je me suis débrouillé tout seul avec ce téléphérique, ce saumon et cette manivelle de treuil à mouliner sans fin.
Ce fut le début d’une formation professionnelle et d’une grande amitié.
•    La période de Sogreah dans les bureaux de la Cipra entre 1973/1975.
Pris par la tendance bio, Pierre avait, avec son complice Pierre Juge, via le C.E., louait un box dans les sous sols et vendait ses produits bios entre midi et 14h. Le succès ne s’est pas fait attendre, et rapidement son « épicerie » qui au début ne vendait que quelques pommes et carottes, a pris de l’ampleur, et la queue pour se faire servir était parfois digne d’un jour de viande à Moscou ! Même le DRH, Monsieur Darbon, venait se servir, en rappelant toutefois que, légalement, ce type de vente était interdit au sein d’un C.E.!
•    La période de Sogreah dans les bureaux des Granges depuis 1975.
Puis vinrent les missions à l’étranger. Le Yémen, et le wadi Siham, des heures à se faire secouer dans des 4×4, un réseau hydrologique à placer et exploiter, sous une chaleur torride, certains accessibles qu’après 1 heure de marche, où il me parlait de sa vie. J’ai eu plaisir de découvrir un personnage complexe,  humain, d’une extrême gentillesse, son avenir reconstruit avec Odile, et qui, toujours, cachait ses soucis derrière son sourire.
Pour les missions en France, Pierre emmenait avec lui une bombe de peinture, qui lui servait pour ses repères topographiques et hydrauliques, et parfois pour écrire « non au nucléaire » sur un mur qui l’inspirait !
Et toujours ce sens extraordinaire de l’observation, qui lui faisait pressentir les cheminements complexes de l’eau, quand il me disait : « là, c’est la crue de 100ans, ça va passer là et là, et ça va monter comme ça ! » C’était dit.Les coups de gueule avec son complice politique Philippe Lefort, et les moments de réflexion avec Pierre Chaise, et tant d’autres…
A son départ à la retraite,il entreprit la reconstruction de cette maison fortifiée du 13ème siècle dans la Drôme au nord de Romans.2-Ch%C3%A2teau_de_Montchenu-WIKI-300x225 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES
Je venais le voir à moto dans sa thébaïde drômoise, où il pensait avoir trouvé le bonheur et repartir dans sa nouvelle vie.
« Comment as-tu fait pour monter ces poutres, ces murs à cette hauteur ? »
« Facile, répondait Pierre avec son ineffable sourire, entouré d’Odile et de ses nouveaux enfants, le plus dur c’est de se mettre en marche le matin, après, ça va tout seul ! »

Puis, la disparition brutale de sa fille Dominique dans des circonstances tragiques, qui l’ont profondément marqué. Il se sentait en partie responsable de ce drame, ne l’ayant pas discerné dans les propos de sa fille. Il avait écrit et fait éditer à compte d’auteur un livre qui relatait cette épreuve, où il cherchait à comprendre cette tragédie qui l’avait durement frappé, peut-être pour extirper de lui ce malheur. Je crois que ce fut le départ d’une lente mais sûre descente morale, qui déclencha cette maladie et cette souffrance qui eut raison de lui.
Adieu Pierre,  tu as marqué ma vie, et bien que ces derniers temps nous ne nous soyions guère rencontrés, je garderai toujours dans un coin de ma tête ces bons moments que nous avons passés ensemble.

Jacques Decroux
Le 4 mars 2010

Pierre Baillargeat a été inhumé au cimetière de Murianette le vendredi 5 mars 2010

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

Archéologie des bateaux de l’Isère par A Schrambach

Posté par amicaleretraitessogreah le 20 décembre 2011

Archéologie des bateaux de l’Isère par A Schrambach

LA BATELLERIE ET LES BATEAUX DE L’ISERE

La batellerie de l’Isère, affluent du Rhone, est ancienne. Des textes indiquent déja la présence de radeliers dans les premiers siècles ap JC mais il n’est pas impossible que dès le Bronze sinon le Néolithique (par analogie avec les embarcations des lacs alpins et jurassiens) des esquifs de nature inconnue (radeau, pirogue monoxyle) étaient utilisés sur la rivière (transport local, pêche).

Il faut attendre les textes de la fin du Moyen Age pour avoir des informations irréfutables. Des noms de bateaux, et leurs usages, sont cités sans que l’on connaisse leurs descriptions et leurs structures. Aux Temps Modernes on voit apparaître des images d’artistes qui comportent fréquemment des détails bien représentés. Enfin aux XIXe et XXe siècles des photographies sont disponibles, témoins précieux en particulier pour la sapine, la cyzelande et le barquot.

Après une existence d’au moins deux millénaires, la voie fluviale de l’Isère qui assurait les liaisons Savoie-Dauphiné et pays méditerranéens périclita. La navigation commerciale s’arrêta à la fin des années 1860, concurrencée par les routes modernes et le chemin de fer. Les derniers radeaux et bateaux disparurent vers les années 1930.

CLIC ICI POUR ACCES AU SITE

http://bernard.schrambach.free.fr/batau.htm

 Archéologie des bateaux de l’Isère par A Schrambach dans D-LES ECRITS DE NOS COLLEGUES image005-300x220

 

 

Publié dans D-LES ECRITS DE NOS COLLEGUES | 3 Commentaires »

Mille ans de métallurgie dans le pays Voironnais du X° au XX° siècle

Posté par amicaleretraitessogreah le 20 décembre 2011

Mille ans de métallurgie dans le pays Voironnais du X° au XX° siècle

 Alain SCHRAMBACH

Le 19 Novembre 2007,notre collègue Alain Schrambach a présenté une conférence sur ce sujet et nous a fait part de ses dernières découvertes sur le terrain, avec photos, dessins, et graphiques

Texte de présentation Alain Schrambach

Le mot archéologie est retenu car les travaux portent d’abord et essentiellement sur des travaux de terrain (études d’objets divers) avec un regard d’archéologue et non d’historien classique.

Précisons qu’A. Schrambach a travaillé auparavant sur un chantier de fouille du Paleolithique moyen et supérieur en France et un autre relatif à des Antiquités romaines et byzantines en Algérie (soit un cumul en 2011, de 21 années d’activités liées à l’archéologie dont 19 en archéologie industrielle).

Par ailleurs, les méthodes de travail retenues par Alain Schrambach et Jean Capolini sont celles utilisées durant plusieurs décennies dans le cadre de leurs activités professionnelles qui consistaient en des études d’hydraulique appliquée à l’aménagement du territoire (et de géologie pour le premier et de géomorphologie pour le second) où il fallait commencer par appréhender l’environnement naturel (géologie, topographie, hydrologie de surface et souterraine, couvert végétal, cultures etc), les réalisations existantes, les anciens projets d’aménagements et ensuite sur la base d’une connaissance des besoins actualisés (et définis par d’autres membres de l’équipe de projet – économistes, sociologues etc) définir et chiffrer les solutions retenues. Ce travail a de nombreux points communs avec celui pratiqué depuis 1993 dans les vallées.

CLIC ICI POUR ACCES AU SITE

http://bernard.schrambach.free.fr/index.htm

Mille ans de métallurgie dans le pays Voironnais du X° au XX° siècle dans D-LES ECRITS DE NOS COLLEGUES S7306894-300x225

ROUE FORGES DE BUFFON

FIN

Publié dans D-LES ECRITS DE NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

HOMMAGE A JEAN PIERRE GAMOT

Posté par amicaleretraitessogreah le 20 décembre 2011

HOMMAGE A JEAN PIERRE GAMOT

De nombreux témoignages d’amitié ont été prononcés lors des obsèques de Jean Pierre Gamot qui ont eu lieu vendredi 16 décembre 2011 à l’église Saint Joseph à Grenoble. Parmi ces hommages voici celui prononcé par Philippe Mayaud. C’est avec son accord que nous le publions dans le blog de l’Amicale des Retraités de Sogreah. Ils sont  venus nombreux rendre un dernier hommage à Monsieur Gamot qui fut Président de Sogreah durant de nombreuses années.

Cher Monsieur Gamot , Cher Jean Pierre , HOMMAGE A JEAN PIERRE GAMOT dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES Jean-Pierre-Gamot-Sogreah2-223x300

Je voudrais ici saluer au nom de tous les collaborateurs de SOGREAH dont tu as été le Président Directeur Général de très nombreuses années, l’intelligence, l’énergie, la clairvoyance  avec lesquelles tu as conduit cette société afin d’en faire un leader  incontestable dans le milieu mondial de l’ingénierie hydraulique.

Il ne s’agit pas ici de retracer ta brillante carrière au service de ce métier et dans les plus hautes instances professionnelles , mais de t’adresser aujourd’hui même dans ces tristes circonstances , tous nos remerciements concernant  les décisions stratégiques que tu as prises et qui ont contribuées et contribuent toujours à entretenir un incomparable  patrimoine technique différentiant réellement SOGREAH de la concurrence .

En effet faut-il le rappeler, c’est sous ton égide qu’est né le premier brevet de blocs artificiels en béton pour protéger les ouvrages des effets négatifs de la houle. On parlera de Tétrapode puis d’Accropode (Prix de l’Innovation). Brevet mondialement diffusé. On voit là la marque de l’ingénieur maritime.

Mais c’est aussi à toi que l’on doit la décision clairvoyante d’investir dans un Centre de Formation au pilotage des navires en eaux restreintes mondialement connu qui accueille encore chaque année plus de 150 pilotes du monde entier.

Et que dire du Laboratoire d’Hydraulique dans lequel tu as commencé ta carrière ( alors Neyrpic )et pour lequel tu as tout de suite vu les perspectives qu’il pouvait offrir.

Tu as fait de SOGREAH une société résolument exportatrice (80%) dont l’image de marque ; l’excellence technique est une signature respectée et recherchée.

Mais je tenais à souligner qu’au-delà de la recherche de l’excellence technique, tu as conduit SOGREAH  avec d’indéniables valeurs humaines faites de respect et d’encouragement au dépassement de soi. L’humain était au centre de tes préoccupations et c’était perceptible dans les nombreuses associations auxquelles tu apportais ton appui.

Saches Jean Pierre si tu nous entends ,que nous te sommes reconnaissants ,pour ce que tu as fait non seulement pour les gens de ta génération , mais aussi pour les générations actuelles ,et à venir.

Tu aurais , je n’en doute pas, été très fier d’apprendre qu’en début de semaine ,SOGREAH a été élue Leader « croissance durable «  de l’année 2010 par la CCI. Jacques Gaillard actuel Président de SOGREAH ,qui a reçu ce prix, et qui n’a pu à son grand regret être présent ce jour ,m’a demandé de te dire qu’il te dédicaçait avec toute sa sympathie ce trophée.

Il se trouve que tu m’as embauché il y a trente ans et que nos liens amicaux se sont poursuivis depuis que tu as quitté Sogreah. Je suis donc à la fois  naturellement triste mais également fier de pouvoir t’adresser ces derniers mots au nom de SOGREAH .

Merci Jean Pierre

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

Hommage à Jacques Guilleminot

Posté par amicaleretraitessogreah le 30 novembre 2011

 

Hommage à Jacques Guilleminot

guilleminotjacques2.jpgNotre collègue Jacques Guilleminot est décédé ce 9 novembre dernier,emporté à l’age de 77 ans par la maladie de Parkinson qui l’avait frappé il y a plusieurs années.

Ingénieur des Travaux Publics de formation, il a commencé sa carrière à Sogetha – alors filiale de Sogreah – en 1961. Après quelques mois passés à Paris, il a rejoint en janvier 1962 l’Agence de Tunisie, où il a exercé la fonction d’ingénieur d’études – principalement dans le domaine des aménagements hydro-agricoles – avant d’en prendre la direction en 1969.

Suite à la fermeture de celle-ci en 1971, il a été nommé à la direction de l’agence Sogreah-Sogetha d’Alger qui, elle aussi, a cessé ses activités en 1973.

Intégré dans le Service Adduction Assainissement, il n’est resté que quelques mois à Grenoble avant de repartir en 1974 comme directeur de l’Agence Sogreah et Cogérant de Someah à Madagascar.

Après avoir efHommage à Jacques Guilleminot dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES guilleminochantierfectué – comme il était alors de tradition – un séjour de six années à la tête de l’Agence, il a réintégré le siège fin 1980 au  sein cette fois du Service Irrigation Drainage. Sa présence à Grenoble a toutefois été de nouveau de courte durée car dès 1982 il prenait, dans le cadre de la réorganisation de Sogreah en Départements, la direction de l’Agence Sogreah Sud Ouest à Pau.

Il a occupé ce poste jusqu’à fin 1991, date a laquelle il est revenu à Grenoble pour quelques mois avant de partir dans le cadre du plan de licenciement économique mis en place fin juillet 1992 par la direction de l’époque.

Jacques n’aura passé que peu de temps à Grenoble, même si toute sa carrière professionnelle s’est effectuée au sein de la même entreprise, Sogetha d’abord puis, par la suite, Sogetha devenue Sogreah. Ceux qui l’on connu n’ont donc, pour la plupart, pu le faire qu’au travers d’affectations ou de missions effectuées auprès des diverses agences qu’il a dirigé.

Il est très probable cependant qu’ils en conservent le souvenir d’un collègue qui, sous un flegme dont il se départissait rarement, savait se montrer aussi amical et chaleureux dans la vie que sérieux et compétent dans le travail.

Ses cendres ont été dispersées en mer, milieu qu’affectionnait particulièrement ce féru de navigation.

Georges Crone-25 novembre 2011

 

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | 1 Commentaire »

Hommage à André FINE Aout 2011

Posté par amicaleretraitessogreah le 5 octobre 2011

 

Hommage à André FINE

 André Fine , notre ancien collègue et ami nous a quitté. Que ce soit au Bangladesh , au Niger et au Maroc ,nous sommes nombreux à  avoir apprécié ses compétences comme économiste et comme directeur de nombreux grands projets de Sogreah. On se souvient aussi du mélomane qui nous délassait le soir en jouant au piano de l’hôtel  Safir de Rabat.Hommage à André FINE Aout 2011 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES andrefine

Durant quelques années passées au sein de INPG Entreprise André fut à l’origine de la création de plusieurs entreprises et d’innovations dans le secteur du recyclage des métaux dont Recupyl bien connu dans la région.

André a ensuite milité pour l’émergence d’une vision différente du développement en Afrique au sein de l’association Survie Isère dont il fut président. Nous sommes quelques anciens collègues à nous souvenir de la brillante conférence du mois de janvier 2009 organisée par le CE Schneider à Meylan.

 André s’est éteint paisiblement dans la nuit du samedi 13 août.

La cérémonie a eu lieu lundi 22 août à 10h au Funérarium de La Tronche.

C M

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

Hommage à Guy PERARD 18 AOUT 2011

Posté par amicaleretraitessogreah le 5 octobre 2011

 

Hommage à Guy PERARD

 

L’Amicale a reçu récemment de Mme Pérard un avis de décès Hommage à Guy PERARD 18 AOUT 2011 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES perardgconcernant son époux Guy PERARD qui a été longtemps chef du départementd’Hydraulique urbaine de SOGREAH, chef fort apprécié de son personnel.

Mr Guy PERARD nous a quittés le 18 Aout dernier à l’âge de 82 ans; la crémation a eu lieu dans l’intimité.

L’annonce de son décès nous est parvenue fin Août.

Avec un peu de retard, nous adressons toutes nos pensées attristées et nos condoléances à Mme Perard ainsi qu’a sa famille.

 Pour L’Amicale des retraités de Sogréah

J.C.P.Aout 2011

 

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | Pas de Commentaire »

La maison Bergès – Musée de la houille blanche

Posté par amicaleretraitessogreah le 1 juillet 2011

 

 

La maison Bergès – Musée de la houille blanche

Haut lieu patrimonial, témoin de l’aventure industrielle en Isère, la Mmaisonbergesmuseedelahouilleblanche.jpgaison Bergès – Musée de la Houille blanche qui a été inauguré le 9 juin 2011 par André Vallini, ouvre à nouveau ses portes au public.

Le 30 septembre 1869, Aristide Bergès mettait en eau la plus grande conduite forcée jamais réalisée dans les Alpes. Canalisée sur un dénivelé de plus de 200 mètres, la chute d’eau produit une énergie indispensable pour l’industrie papetière de Lancey.

Cette nouvelle énergie, l’hydroélectricité, est surnommée la « houille blanche ».

Adossée au massif de Belledonne, la maison familiale de l’ingénieur-innovateur Aristide Bergès est installée à proximité de son usine qui a vu naître la « houille blanche ». Elle résume à elle seule tous les espoirs placés alors dans l’énergie électrique, et symbolise le progrès et de la modernité à l’aube du XXe siècle.

Protégés au titre des Monuments Historiques depuis juillet 1992, Propriété du Conseil général de l’Isère depuis 2000, fermé en 2001 pour raisons de sécurité, le site comprend la résidence patronale Bergès et l’ancien « laboratoire » des Papeteries de Lancey.

La réhabilitation et la mise en valeur de la maison Bergès proprement dite, curieuse demeure marquée par l’éclectisme et l’Art nouveau, est désormais aboutie. Elle constitue le premier grand volet d’une valorisation élargie de l’épopée industrielle et de la mémoire ouvrière en Isère.

Le Musée de la Houille Blanche évoque les temps forts de cette épopée technique et de cette aventure humaine.

Maison Bergès – Musée de la Houille blancheaberges.jpg

40 avenue des Papeteries-Lancey -38 190 Villard-Bonnot

Téléphone : 04 38 92 19 60

Entrée gratuite -Horaires d’ouverture-Du mercredi au dimanche de 13h à 18h-Du 1er novembre au 31 mars de 13h à 17h

 

http://www.musee-houille-blanche.fr/874-aristide-berges.htm

 

Publié dans F-MUSEE A BERGES HOUILLE BLANCHE | Pas de Commentaire »

HOMMAGE A YVES DARBON 6JUIN 2011

Posté par amicaleretraitessogreah le 26 juin 2011

HOMMAGE A YVES DARBON 6 JUIN 2011

Yves DARBON est décédé le 6 juin àAllevard où il s‘était retiré en quittant SOGREAH .HOMMAGE A YVES DARBON 6JUIN 2011 dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES darbonyves

Yves DARBON a occupé très longtemps et jusqu’à son départ en retraite le poste de Chef des relations du travail et du personnel de SOGREAH (équivalent à DRH).

A ce titre il a été le signataire  pour la Direction de nombreux accords d’entreprise et l’interlocuteur des syndicats et du Comité d’Entreprise dans toutes les négociations qui
ont marqué la vie de SOGREAH pendant plus de 30 années.

 Ses obsèques ont été célébrées en l’église d’Allevard jeudi 9 juin à 14 h 30.

 

L’amicale adresse ses sincères condoléances à son épouse et à toute sa famille.

 Le bureau

J.C.P.

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | 1 Commentaire »

Hommage à René Zarb Cousin

Posté par amicaleretraitessogreah le 10 mai 2011

 

HOMMAGE  A  RENE  ZARB-COUSIN

 

Comme beaucoup d‘entre nous, sans doute, c’est avec une grande peine que j’ai appris ce matin le décès de René Zarb-Cousin car tout au long de ma carrière à SOGREAH, j’ai eu l’occasion à maintes reprises d’apprécier son savoir-faire sur le plan technique ainsi que ses qualités personnelles d’intégrité et d’amabilité.Hommage à René Zarb Cousin dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES zarbcousinrene2009

J’ai rencontré René pour la première fois, peu après mon entrée à SOGREAH, à l’occasion de missions qu’il a effectuées à Racht dans le Nord-Ouest de L’IRAN où j’étais détaché en famille en 1970 et 71. Vers la même époque et plus tard il a effectué plusieurs missions à Tunis et à Madagascar.

Vingt années après en 1991, peu avant son départ en retraite, nous avons effectué ensemble une ou deux missions au MALAWI, où il s’agissait notamment d’identifier et de reconnaitre le tracé d’un gros canal d’amenée d’eau  d’irrigation en pleine brousse.

Entre ces deux dates, j’ai fait appel pour plusieurs grands projets d’irrigation et de drainage à l’équipe de dessinateurs et de projeteurs qu’il dirigeait en qualité de chef du bureau d’études du département des aménagements hydro-agricoles au siège de SOGREAH.

Après son départ en retraite, René et son épouse Janine ont souvent participé à des activités de l’Amicale des Retraités de SOGREAH à laquelle il était adhérent (la dernière en date le voyage de 3 jours. « Sur les rives des Lacs Italiens ». C’était aussi un artiste dont on a pu admirer quelques uns de ses tableaux à l’exposition des œuvres d’artistes amateurs organisée annuellement par l’Amicale et le C.E.

René et son épouse faisaient partie de la Compagnie d’Art Lyrique de Grenoble ; le 5 décembre dernier il était encore sur scène à la Salle Messaien jouant dans une comédie musicale avant qu’une terrible maladie ne le frappe et l’emporte en quelques mois.

J.C.P.

La Tronche, le 10 Mai 2011

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | 2 Commentaires »

Travaux sur la Durance Serre Poncon 1957

Posté par amicaleretraitessogreah le 3 avril 2011

 

Travaux sur la Durance Serre Poncon 1957

Clic sur la photo pour voir la vidéo

Serre Poncon sera le 1er barrage en terre d’Europe. De gigantesques travaux de dérivation de l’impétueuse Durance sont entrepris sous l’oeil improbateur de Jean GIONO qui observe la fin de  »l’eau vive  ».

 

Production-producteur ou co-producteur: Office national de radiodiffusion télévision française Marseille

Reportages régionaux pour le journal national – 04/04/1957 – 04min24s-2635 vues-INA

Générique-journaliste:-Toursky, Axel

 

serreponcon1.bmp

 

 

http://www.ina.fr/video/RAF04008151/travaux-sur-la-durance.fr.html


 

Publié dans H-VIDEO BARRAGE SERRE PONCON | Pas de Commentaire »

Hommage à Jean Marie MOREAUD

Posté par amicaleretraitessogreah le 3 avril 2011

 

Hommage à Jean Marie MOREAUD

Hommage à Jean Marie MOREAUD

 

J’ai reçu hier le message de l’amicale des retraités nous apprenant que notre ancien collègue et ami était décédé depuis une quinzaine de jours.

N’ayant jamais travaillé sur les mêmes chantiers que Jean Marie , je ne suis sans doute pas le mieux placé pour lui rendre hommage dans ces quelques lignes. Je le fais néanmoins car je ne peux pas rester muet sur tout ce qu’il a réalisé au cours de sa carrière.

Je l’ai connu au tout début de mon arrivée à Sogreah en 1970.Nous avions à peu près le même âge.

Souvenons nous de ces immenses bureaux remplis de grandes tables à dessin qui basculaient de l’horizontale à la verticale. Quand je passais le voir au DBH où naissaient ces grands ouvrages je côtoyais un autre monde. Penché sur sa table pendant des heures et des heures il calculait, effaçait, recommençait ses courbes jusqu’à atteindre la perfection.

Ces grands calques sur lesquels il dessinait des voutes de barrages au rotring me fascinaient.

Puis il est parti plus longtemps et plus souvent à l’étranger et revenait de temps à autre à Grenoble. Il a travaillé sur la plupart des grands aménagements hydrauliques conçus par Sogreah. Parmi ceux les plus gigantesques on citera en particulier le barrage de Pak Mun en Thailande qui fut inauguré en 1994-

 

Dans les années 2000 ce furent les grands aménagements de Nam Leuk au Laos et celui de Chashma au Pakistan(inauguré en 2001). En Egypte, il a participé au grand projet de détournement des eaux du lac Nasser (New Valley Project )pour irriguer des milliers d’hectares dans la zone désertique de Toshka dont la gigantesque station de pompage de 350 m3/sec fut achevée en 2003.

Il ne passait jamais au bureau sans qu’on se rencontre quelques instants.

Plus tard il s’est installé en Thailande où il avait travaillé sur le grand projet de Pak Mun. C’est à Udon Tani qu’il avait décidé de s’installer quand il a pris sa retraite.

CM

Grenoble le 2 avril 2011

Publié dans A-HOMMAGES A NOS COLLEGUES | 3 Commentaires »

2 NOUVEAU BLOG DE L AMICALE DES RETRAITES DE SOGREAH

Posté par amicaleretraitessogreah le 17 décembre 2008

Le mardi 17 decembre 2008

Chers collègues

Voici plus d’un an que ce nouveau blog est prêt et le moment est venu de vous le faire découvrir. Avec JC Pellet qui est intéressé pour le faire vivre on va se voir,on devait se voir, on se verra bientôt, après les congés de l’été, après Pâques ,après les fêtes…ou à la Trinité…Chacun a ses occupations.Le temps passe et le blog s’endort sur mon ordinateur.

Je prends donc aujourd’hui l’initiative de vous le faire découvrir sans attendre Noël prochain.

Comme certains le savent sans doute je suis en retraite depuis  le 1er mars.

J’ai quitté la Sogreah le mercredi 27 février à midi donc trois jours avant la date prévue(le vendredi 29) car ma chère mère est décédée dans la nuit du 26 au 27 Février. Elu du Comité d’entreprise depuis plus de trente ans (1976)je n’ai pas assisté à la dernière réunion du CE  que j’avais préparée pour le 28 et au cours de laquelle j’avais prévu de faire une présentation de la gestion du restaurant du CE et un dernier speech d’au revoir à mes collègues.

Les mois ont passé et le blog a été enrichi de quelques pages remplies de nostalgie puisque vous allez découvrir les logos de Sogreah depuis 1917.Le 27 Avril, jour du « pot de départ »qui nous a été offert par la direction (Marie Claude Vial et moi)j’ai offert un cadre avec la photo de ces logos à Mr Gaillard.

Outre les traditionnelles infos que l’on trouve dans un blog il y en a une que j’ai intitulée « A vos plumes ! ».La compilation des écrits de vous toutes et vous tous pourrait donner lieu à une publication dans quelques mois. A titre d’exemple je vous livre un texte écrit en Chine il y a quelques années sur les bords du Yang Tse Kiang.

Et maintenant cliquez sur la ligne suivante

http://amicaleretraitessogreah.unblog.fr/

A toutes et à tous Joyeux Noël

Claude Moinet –

Publié dans A-INDEX DU BLOG ARS | 1 Commentaire »

Message aux nouveaux retraités décembre 2006

Posté par amicaleretraitessogreah le 9 février 2008

Message aux nouveaux retraités décembre 2006

Cher collègue

Comme vous le savez cela fait plusieurs années que je représente mes collègues du CE à l’assemblée générale de l’amicale des retraités de Sogreah.

Ayant détecté un certain isolement de leur association (isolement vis-à-vis de leurs collègues en activité et vis-à-vis de la vie de leur ancienne entreprise) j’ai tenté de remédier à cette situation lorsque je fus élu secrétaire du CE en 2002.

Depuis quatre ans les élus du CE d’Echirolles ont manifesté à plusieurs reprises leur volonté de garder le contact avec les anciens salariés de Sogreah qui sont pour la plupart regroupés au sein d’une association loi 1901 dont le nom est «Amicale des retraités de Sogreah».

Fondée en 1982, l’amicale des retraités de Sogreah compte actuellement 187 membres dont environ la moitié vit dans la région de Grenoble. L’amicale dispose d’un local de réunion au chalet du CE et d’un local d’archives. Il faut d’ailleurs rappeler que le chalet a été acheté en 1982 grâce aux cotisations salariales du personnel puisque en plus du 1% employeur il y avait en ce temps là un pour cent prélevé sur le salaire des employés.

Chaque mois de mai elle organise une exposition de peintures et de photos.

De par la loi qui régit le fonctionnement des CE, les employés qui ont quitté l’entreprise avec un statut de retraité continuent à bénéficier des œuvres sociales du CE.

Cela se pratique depuis de nombreuses années (bibliothèque, discothèque etc…).Depuis le 6 janvier 2003 une rubrique « retraités Sogreah » a été créée sur la caisse enregistreuse du restaurant du CE.(Décision du ce du 26 septembre 2002). Les retraités qui le souhaitent peuvent venir déjeuner sur présentation de leur carte d’adhésion à l’amicale. Le prix de vente du repas est identique à celui pratiqué pour les employés de Sogreah (donc pas de coût d’admission).Les repas sont payés directement à la caisse et l’avoir correspondant est reversé au CE.

Lors de la réunion du CE d’Echirolles du 29 septembre 2005 un certain nombre de dispositions complémentaires ont été décidées pour renforcer le contact entre les anciens de Sogreah et les personnes en activité.

Par ces décisions qui font suite à celles prises depuis 2002,(voir le document que vous avez reçu avec le coupon d’inscription à l’amicale) les élus réaffirment leur volonté de maintenir, de développer et de consolider les relations amicales intergénérationnelles.

Si vous souhaitez dès à présent me faire parvenir votre boite personnelle email je la transmettrai à l’amicale. Vous pouvez bien entendu le faire directement en adressant un message à la boite free de l’amicale.

Cela vous permettra de continuer à recevoir automatiquement la lettre internationale et de rester en contact si vous le souhaitez.

Je vous souhaite une bonne retraite et espère avoir le plaisir de vous serrer la main avant votre départ.

Claude Moinet secrétaire adjoint du CE Echirolles

A Echirolles le vendredi 8 Décembre 2006

Publié dans C-Les retraités et les activités du CE | Pas de Commentaire »

RENFORCER LE CONTACT AVEC LES ANCIENS DE SOGREAH

Posté par amicaleretraitessogreah le 8 février 2008

MESSAGE DU CE SOGREAH AUX COLLEGUES DE L AMICALE DES RETRAITES SOGREAH DISTRIBUTION DE CET IMPRIME LE –VENDREDI 27 JANVIER 2006-AG AMICALE REDIFFUSION LE 8 DECEMBRE 2006-DEPARTS DE DECEMBRE 2006 Remise à jour le 23 juillet lors de la création du blog de l’amicale

 

 

 

               j04093381.jpg      aix4070595.jpg   

RENFORCER LE CONTACT AVEC LES ANCIENS DE SOGREAH

LE TEXTE CI APRES FIGURE EN ANNEXE DU COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CE ECHIROLLES DU 29 SEPTEMBRE 2005-IL A ETE DIFFUSE AU PERSONNEL DE SOGREAH PAR LA MESSAGERIE INTERNE « TECHSO » LE 28 OCTOBRE 2005.

1.Garder le contact avec les anciens

Depuis trois ans les élus du CE d’Echirolles ont manifesté à plusieurs reprises leur volonté de garder le contact avec les anciens salariés de Sogreah qui sont pour la plupart regroupés au sein d’une association loi 1901 dont le nom est «Amicale des retraités de Sogreah». Fondée en 1982,l’amicale des retraités de Sogreah compte actuellement 187 membres dont environ la moitié vit dans la région de Grenoble.

Au mois de septembre 2002 sous le titre « Garder le contact avec les anciens » les élus ont rappelé que les anciens pouvaient bénéficier des œuvres sociales du CE et des mesures ont été prises pour qu’ils puissent accéder plus facilement au restaurant du CE. En cette fin d’année 2005 où les personnes proches de la retraite sont plus nombreuses que les années précédentes il apparaît nécessaire de compléter les dispositions existantes et de codifier un certain nombre de pratiques destinées à renforcer le contact avec les anciens collègues. L’amicale des retraités de Sogreah a demandé aux élus de rappeler qu’elle est naturellement ouverte à toutes celles et ceux venant des entreprises qui ont rejoint le groupe depuis 1999 et ils sont nombreux puisque le nombre d’employés avoisine bientôt 1000 personnes.

2.Site internet de l amicale

L’amicale ARS nous prie de faire savoir qu’elle a entrepris depuis le 28 AVRIL 2005 la préparation d’un site internet qui permettra une large diffusion des informations à ses membres et qui facilitera et consolidera le lien avec les actifs qui pourront mieux connaître la vie de l’association. Et tout cela gratuit : pas de frais d’affranchissement ! Les 1000 personnes de Sogreah sont géographiquement dispersées dans toute la France et c’est pourquoi il est apparu indispensable et urgent de mettre en place un système moderne de communication. C’est ainsi qu’au mois d’avril le bureau de l’amicale a informé les élus de la création d’un site internet spécifique à l’amicale. Grâce à l’appui de personnes bénévoles et compétentes le site existe et fut ouvert le 28 octobre 2005.Pour une diffusion plus régulière des informations,un blog fut créé en Juillet 2007.Chacun peut y accéder pour y prendre connaissance des nouvelles qui sont diffusées :

http://amicaleretraitessogreah.unblog.fr

 Le site internet peut toujours être visité mais seuls le coupon d’inscription à l’amicale et le carnet d’adresses demeurent d’actualité.

 http://arsogreah.free.fr 

Une boite aux lettre électronique est le complément de ce site :

arsogreah@free.fr  La boite est consultée par les membres du bureau qui disposent du code d’accès. 

3. Diffusion de l information aux retraites

Le bureau de l’amicale a fait savoir aux élus combien tous les membres de l’amicale étaient intéressés pour participer ou apporter leur contribution au fonctionnement des sections culturelles sportives et sociales du CE. Ils le font déjà pour la bibliothèque puisque chaque jeudi la permanence est assurée par mr et mme Bauduret et par mme Bourgoin. Mme Hetreau assure aussi la sélection des nouveaux livres achetés. Les paragraphes suivants répondent à cette demande et indiquent les dispositions prises par le CE pour que les anciens soient mieux informés des activités qui leur sont ouvertes. 

3.1. INFORMATIONS sur l’activite de sogreah

Si certains salariés qui partent en retraite marquent parfois une coupure avec leur ancien métier d’autres souhaitent s’informer de l’activité de l’entreprise dans laquelle ils ont passé une grande partie de leur vie. La lettre internationale est un excellent document de synthèse et c’est pourquoi  nous proposons qu’elle soit adressée par email à la boite de l’amicale qui en assurera ensuite la diffusion à ses membres. A chaque nouvelle parution de la lettre internationale,la secrétaire administrative du CE transmettra à partir du 1er Novembre 2005 la lettre internationale à la boite email de l’amicale : arsogreah@free.fr 

Il y aussi l’information du site internet de l’entreprise.

prl10r.jpg

http://www.sogreah.fr 

3.2. INFORMATIONS ACTIVITES SOCIALES SPORTIVES ET CULTURELLES DU CE

Lors de sa réunion du jeudi 8 septembre 2005 le bureau du Ce a décidé de communiquer à l’amicale toutes les informations concernant les activités qui sont proposées dans le cadre du Club Omnisport Sogreah(COS).Pour cela il existe deux moyens :

1.       Boite aux lettres de l’amicale :un exemplaire de toutes les affiches qui sont émises par les sections seront placées dans la corbeille de l’amicale située au secrétariat du CE à Echirolles. A partir du 1er Octobre 2005 le secrétariat du Ce la secrétaire administrative du CE est chargée de veiller à cela. Les tarifs qui sont applicables aux personnes de l’amicale sont les tarifs non subventionnés qui sont appliqués pour les personnes extérieures.Ainsi si un membre de l’amicale souhaite se joindre au voyage organisé par le ce il paiera le prix « extérieur ».Même chose pour le yoga,la peinture,la danse,les massages,la gymnastique etc… Pour les locations (chalets hiver et été) le tarif subventionné sera appliqué aux retraités uniquement pour le cas où une période n’aurait pas été louée par les salariés. Pour certaines activités qui requièrent un nombre minimum de participants cela peut constituer une opportunité intéressante pour les sections qui n’ont pas assez de membres pour fonctionner et pour payer les formateurs.

2.       Information par email :Les affiches préparées par chaque section sportive ou culturelle sur fichier word seront envoyées par email (par le secrétariat du CE Echirolles)en pièce attachée à l’adresse suivante. arsogreah@free.fr 

Le bureau de l’amicale pourra ainsi relayer l’information à ses membres par transmission de messages aux personnes qui ont une adresse email.

3.3. INFORMATION DE L AMICALE AUX NOUVEAUX RETRAITES

        BULLETIN D’INSCRIPTION A AMICALE REMIS PAR LE SECRETARIAT DU CE ECHIROLLES

        DEMANDER L’ADRESSE INTERNET AUX PARTANTS

 

La première étape pour garder le contact avec un nouveau retraité est de lui faire savoir avant son départ qu’il peut, s’il le souhaite adhérer à l’amicale des retraités de Sogreah

A partir du 1er Octobre 2005 le secrétariat du Ce remettra un formulaire d’inscription à chaque personne partant en retraite.Il sera demandé à la personne de communiquer son adresse, son n° de téléphone et le n° de sa boite email.

Pour les personnes des implantations situées hors Grenoble des contacts seront pris avec les élus des comités d’établissement  pour savoir si des associations similaires existent déjà.

cimg3197.jpg                                           

4.  Admission au restaurant du ce echirolles-rappel

Cette information est rappelée ci après pour les personnes qui n’étaient pas présentes dans l’entreprise à la  fin de 2002

Fondée en 1982, l’amicale des retraités de Sogreah compte actuellement 187 membres dont environ la moitié vit dans la région de Grenoble. Le Ce a mis 2 locaux à la disposition de l’amicale dans le chalet. L’amicale y tient ses réunions de bureau et y range ses archives. quelques uns participent à la gestion de la bibliothèque et chaque année une exposition de peintures est organisée en Juin.

De par la loi qui régit le fonctionnement des CE, les employés qui ont quitté l’entreprise avec un statut de retraité continuent à bénéficier des œuvres sociales du CE. Cela se pratique actuellement (bibliothèque, discothèque etc…) mais les conditions d’accès au restaurant du CE des retraités de Sogreah n’ont jamais été précisées. L’objectif est de permettre aux retraités qui le souhaitent de venir déjeuner de temps à autre en mettant en place un système d’accès et de facturation, les plus simples possibles.

                              942copie.jpg

A cet effet, il est crée sur la caisse une rubrique « retraités Sogreah ». Les retraités qui le souhaitent pourront venir déjeuner sur présentation de leur carte d’adhésion à l’amicale.

Le prix de vente du repas sera identique à celui pratiqué pour les employés de Sogreah (donc pas de coût d’admission). Cette mesure est effective à partir du lundi 6 Janvier 2003.Les repas seront payés directement à la caisse et l’avoir correspondant sera reversé au CE.

A l’occasion du 25 ème anniversaire du restaurant le repas gratuit qui sera offert au personnel sera gratuit pour les retraités- 

EXTRAIT DU  COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE D’ENTREPRISE DU 26 SEPTEMBRE 2002 

5. Section : Ski Du Dimanche 

Lors de la réunion de bureau du 5 Janvier 2006, il a été décidé que la subvention du CE pour la sortie hebdomadaire de ski (samedi ou dimanche) serait étendue aux personnes ayant le statut de retraité Sogreah. 

Cette mesure ne s’applique qu’à l’activité de ski du week-end.-

A Echirolles le lundi 9 janvier 2006

6. Vente de tickets cinéma à prix réduits aux

      retraités de Sogreah et à l’Amicale ARS

Lors de la réunion du bureau du CE du jeudi 5 Janvier 2006, les élus ont décidé de faire bénéficier les retraités de Sogreah Echirolles des facilités que le CE a mis en place pour acheter des tickets cinéma à prix réduit. Les prix ci-dessous sont les prix en vigueur au 5 janvier 2005.Pour les salles du Pathé Echirolles le prix de cession par le CE à l’amicale est de 6.80 euros par ticket.Pour les autres cinémas de la ville de Grenoble le prix de cession par le CE à l’amicale est de 6.0euros par ticket. Les personnes en retraites intéressées par ces tarifs préférentiels peuvent se les procurer auprès du secrétariat du ce tous les matins de 9h à 12h sauf le vendredi.Vente minimale 5 tickets.-Paiement par chèque obligatoire Le 5 janvier 2005

                              

7. La fondation sogreah

Le texte ci dessous est un extrait de la note du 20 juillet 2005.

L’idée de créer une structure nouvelle (Association ou Fondation ou ONG), qui pourrait intervenir dans de nombreux domaines liés à des actions à caractère humanitaire germait depuis quelques années à SOGREAH.Les premières réflexions menées au cours de ces dernières années évoquaient la création d’une ONG. Cette dénomination est vite apparue trop restrictive, trop proche des préoccupations techniques des organismes existant déjà.L’idée d’association a été écartée pour la raison majeure qu’une association est une mise en commun de personnes physiques, et que SOGREAH ne pourrait pas y prendre part en tant qu’entreprise. Seuls Monsieur X et Madame Y peuvent être fondateurs et/ou membres d’une association, pas une entreprise, ce qui ne correspond pas à la philosophie initiale du projet. En revanche la fondation est une mise en commun de fonds. Une entreprise peut en être fondatrice (il n’y a pas de « membres » à proprement parler).Par ailleurs, de par son statut, une fondation est une structure institutionnelle plus souple pour s’ouvrir à des activités nouvelles au cours de sa vie. L’image véhiculée par le nom de « fondation » doit permettre de drainer des appuis et des sympathies qui sont nécessaires à son fonctionnement et à son développement. 

La Fondation s’est donc avérée être le seul moyen d’action efficace et juridiquement possible pour SOGREAH en tant qu’entité « entreprise ».

L’idée de créer une structure nouvelle avait été évoquée pour la première fois lors du CE du 17 décembre 2003. Ce sujet avait été remis à l’ordre du jour lors de la réunion du CE de Janvier 2004.

Conçu comme une déclaration d’intention de mobiliser, dans un élan généreux, les forces vives des ingénieurs jeunes, moins jeunes, et celles des seniors, le projet s’inscrit dans la durée. Partant du principe que la pérennité et la notoriété de la fondation ne seront que renforcées par une symbiose des compétences entre anciens et actifs de Sogreah, les fondateurs réaffirment leur volonté de maintenir, de développer et de consolider les relations techniques et amicales intergénérationnelles. Le conseil d’administration comportera 9 membres. Il est souhaitable que l’une de ces personnes soit un ancien salarié de SOGREAH en retraite.

 

 

 

 

 

           1000566.jpg    1000587.jpg

Publié dans B-Contact avec les anciens | Pas de Commentaire »

LES LOGOS DE SOGREAH DE 1917 A AUJOURD HUI

Posté par amicaleretraitessogreah le 26 janvier 2008

LOGO 1917 1923LOGO 1923 19552cothalogo1954.jpg2cothatitre11954.jpgLOGO 1955 1971LOGO 1971 1986LCHF 1946 1987LHF 1988LOGO 1987 1998SOGREAH SOGELERG1987 1998LOGO 1999

Publié dans A-INDEX DU BLOG ARS | Pas de Commentaire »

Amicale des Retraités de SOGREAH

Posté par amicaleretraitessogreah le 20 juillet 2007

LE PRESIDENT LANGELLA

L’Amicale des Retraités de SOGREAH est une Association de loi 1901, dont les statuts ont été déposés à la Préfecture de l’Isère le 2 Juin 1981. Elle a son siège social : 6 rue de Lorraine à ECHIROLLES.Elle regroupe près de 200 adhérents, dont les veuves d’adhérents qui sont dispensées de cotisations. Une bonne moitié d’entre eux résident hors de l’Isère mais restent tous attachés à SOGREAH à travers l’Amicale. Ils représentent une partie de la mémoire de l’entreprise. Ils ont contribué à la notoriété internationale de la société. Chaque année en Mai une exposition des peintures et de photos est organisée au chalet du ce. Afin de renforcer les liens entre les actifs et les anciens le CE d’Echirolles a souhaité donné un sens au concept « Garder le contact avec les anciens ».C’est ainsi que lors de la réunion du ce du 26 septembre 2002 les élus ont approuvé plusieurs dsipositions qui concernent l’amicale.

                                                                            arsogreah@free.fr dauphine.gif

golfeur.jpggolfeuse.jpg

                                     

Bureau de l’amicale en 2007 

NOM  TELEPHONE 
Président  Jean-Pierre
LANGELLA 
04 76 33 00 60 
Vice-Président  Jean DENTINI  04 76 42 27 26 
Trésorier  Jean-Claude PELLET  04 76 54 40 70 
Secrétariat du CE Sogreah  CE ECHIROLLES  04 76 33 40 47(48) 

 

Publié dans A-INDEX DU BLOG ARS | Pas de Commentaire »

 

HAVAN'AIX |
ETTGM3 |
mediacameroun |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Bretagne-Israel
| CLL ARMENTIERES RUGBY
| Amicale des sociologues de ...